Le monde est en danger, la guerre entre le bien et le mal fait rage, seuls seize humains assez spéciaux peuvent mettre fin à cette guerre. Mais Comment?
 

Partagez | 
 

 Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amélia Holmes

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   Mer 22 Fév - 21:24

Nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croiser notre chemin pour une raison
ft. Clyde


   Il est tard, ou très tôt, c'est la fin de soirée et je vais bientôt finir mon service. Je suis serveuse dans le café-restaurant Chez Gustave en banlieue de la ville. Autant dire que ce n'est pas un 3 étoiles, mais ce n'est pas sale non plus, bien qu'on y trouve deux trois ivrognes. Mon patron, le fameux Gustave, est un gros bonhomme d'une cinquantaine d'année d'un air de vieux mafieux. J'aimerais dire qu'il est sympa et compréhensif, franchement, j'aimerais mais en toute sincérité ce n'est pas le cas. En quelques mois de travail à son service, il m'en a déjà fait voir des vertes et des pas mures. Il a de petits yeux vicieux enfoncés dans ses orbites et une bouche sans cesse pincée d'un rictus malveillant. Le genre de personnes que j'évite en temps normal. Mais je suis jeune, sans diplôme et c'est le seul qui a accepté de m'embaucher. Et comme j'ai un chien à nourrir et un appartement à payer, je dois bien faire rentrer des sous. Alors je m'acharne à garder ce boulot. Je finis de débarrasser et laver les dernières tables. Tous les clients sont partis maintenant, même l'alcoolique ivre mort qui vient tous les soirs et que Gustave est obligé de virer une fois sur deux. Normalement, j'ai fini depuis une demi-heure. Mais bon, je ne pars jamais à l'heure précise car il reste du travail, et forcément, les heures sup' ne sont jamais payés. Soudain, alors que je ramène un plateau d'assiettes sales en cuisines, la voix de ténor résonne.

- Amélia !! Ici ! Maiiiintenant !

    Je soupire et pose mes assiettes sur le plan de travail de la cuisine et vais le rejoindre.

- Oui, Gustave ?

    Il est debout devant la caisse, ouverte. Ses bras sont croisés sur son torse et son regard est méchant. Néanmoins, je remarque un rictus de jubilation au coin de sa lèvre.

- Il manque 150€ dans la caisse. Tu m'expliques ?

    J'ouvre de grands yeux surpris et tout à coup je comprends. Il m'accuse d'avoir pris l'argent. Je fulmine mais tente de me contenir.

- Aucune idée. Je ne m'occupe pas de la caisse. Tu le sais bien, tu m'as très bien expliqué que je n'avais pas intérêt d'être vue à côté.

- Et j'avais bien raison ! J'ai fumé une clope 5 minutes et ça t'as suffit pour piquer de quoi arrondir tes fins de mois ! Hein ?!

   Je me sens rougir de honte et de rage.

- Je t'ai dit que ce n'est pas moi ! Je ne me suis pas approchée de la caisse.

    Il s'avance vers moi menaçant. Qu'est-ce que j'aimerais avoir Arpo avec moi...

- Ne te fout pas de moi Amélia... Je peux trouver des moyens pour que tu me rendes l'argent...

    Il me menace ? Je sers les poings et lui lance en criant.

- Ce n'est PAS MOI !! Pourquoi tu m'accuses ? Parce que je suis la plus jeune ? Parce que tu viens juste de m'embaucher ? Parce que je suis une femme ? Parce que je suis seule ? La plus démunie ?

    Il sourit et me dit, sur le ton de la confidence.

- Un peu de tout ça... Mais ne t'en fais pas, tu me rendras mon argent... Je vais retenir ça sur ta paye. J'espère juste que ce sera la dernière fois.. Enfin, j'espère pour toi..

    Je me retiens de lui mettre une claque et je tourne les talons en lançant :

- J'ai débarrassé les tables, je les ai lavé. Mon service est fini depuis trois quart d'heure. Je me casse.

    Je presse le pas pour échapper à son regard, attrape mon sac et claque la porte en sortant. Je suis morte de honte. Je suis sûre qu'en réalité l'argent n'a jamais disparu, ou il les a sorti lui-même de la caisse. J'ai la gorge nouée et mal au ventre. Je prends le chemin de la maison d'un pas tremblant, la démarche hésitante. Je traverse un parc et croise un groupe de jeunes qui rigole en se lançant des blagues et en parlant fort. J'en ai marre... Je voudrais moi aussi pouvoir m'amuser comme eux. Moi aussi je voudrais pouvoir rentrer chez mes parents après avoir fait la fête avec mes amis. Je sors du parc et reprend une rue passante. J'ai mal au cœur... Je me rejoue la scène dans ma tête en me demandant si j'ai bien agi. Finalement, je passe une main sur mon visage et me rend compte que mes joues sont inondées de larmes. Je me sens si seule... si inutile.. Je pourrais disparaître là, tout de suite, que personne ne s'en rendrait compte, à part Apro. Mon meilleur ami, mon seul ami est un chien.. Une douleur sourde monte dans ma poitrine et je suis bientôt obligée de m'asseoir. Je me laisse glisser contre un mur et m'assied par terre. Dans un éclair de lucidité, je pense à lisser ma jupe grise pour qu'elle me couvre convenablement et je sers les pans de mon manteau noir contre moi. Je pose ma tête dans mes mains et me mets à sangloter. Si Gustave me retient vraiment 150€ sur mon salaire...

- Mais comment je vais bien pouvoir faire moi.. ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde Duncan

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Re: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   Mer 22 Fév - 21:58



Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ?
Ft. Amélia Holmes

J’avais eu une longue journée à mon nouveau travail. Résultat je rentrais chez moi très tard. Beaucoup plus tard de prévu. Quand j’ai vu qu’il était déjà 21h30 quand j’avais fini de ranger mon magasin et fait ma caisse et mes commandes de livres, j’ai pris encore le temps de préparer toutes les pâtisseries pour le lendemain. Il était donc une heure du matin quand je quittais les lieux pour pouvoir aller dormir chez moi. Il me restait environ six heures de sommeil pour être en pleine forme et aller travailler avec un grand sourire. Je passais le parc en entendant des jeunes s’amuser pour prendre une rue tranquille, histoire de rentrer plus vite. Mais je ne m’attendais pas du tout à trouver une forme recroquevillée sur elle-même. En tout cas je savais que c’était une personne à cause de la voix. Je me mets devant elle et m’accroupi pour pouvoir lui parler.

« - Bonsoir, ça va ? »

Je ne savais pas comment l’aborder mais je sentais qu’elle devait avoir besoin d’aide. Personne en pleine nuit s’asseyait au sol en sanglotant. J’espère juste qu’elle n’avait pas été agressée par quelqu’un juste avant. Je n’étais pas doué pour calmer les personnes totalement en état de choc. Je voulais aider la personne au mieux. Mais pour cela il me fallait en apprendre plus sur la raison de sa tristesse, du moins c’est ainsi que je le ressens. J’avais envie de poser une main sur son épaule mais je ne savais pas pourquoi elle pleurait donc j’avais peur de déclencher une crise encore plus violente.
Code by Joy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Holmes

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Re: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   Jeu 2 Mar - 2:02

Nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croiser notre chemin pour une raison
ft. Clyde


    Des bruits de pas s'approchent. L'espace d'une seconde, j'ai peur que ce soient les jeunes qui m'aient suivi pour une raison.. impudique. Mais il n'y a qu'un bruit de pas. Je dissimule mon visage derrière mes mèches en espérant qu'il passe son chemin en me laissant seule dans ma misère. Ça couronnerait parfaitement ma nouvelle théorie selon laquelle je pourrais disparaître sans que ça ne change rien. Mais visiblement, je suis tombée sur un type bien qui fait attention à son prochain, et là, son prochain, c'est moi. Je me dis que je pourrais l'envoyer bouler et qu'ils s'en irait sûrement, mais même triste, je n'ai pas le coeur à faire du mal à un innocent. Je prends un peu de temps pour répondre à sa question, histoire d'éviter que ma gorge se noue en cours de phrase et que j'ai une voix trop bizarre. Puis, je répond d'une voix tout de même chevrotante :

- Je.. J'ai co-onnu des jou-ours meilleurs..

    Je me mords les lèvres, je voudrais voir à quoi il ressemble sans qu'il puisse voir mes larmes et mes yeux gonflés. On aura beau dire, une fille qui pleure, ça ne ressemble pas du tout aux petites larmes d'un film, ça a le visage qui se crispe, les coins de lèvres qui pendouillent, les yeux qui s'injectent de sang... Rien de très glamour à mon avis... Je finis par lui jeter un bref regard en biais, pariant sur la noirceur de la nuit pour cacher l'étendue du désastre. Je vois donc un homme aux cheveux et aux yeux bruns. Beau sans êtes une star de cinéma, avec un air sympathique et une mine inquiète pour le moment. Il est accroupis face à moi et semble hésiter entre me prendre dans ses bras pour me consoler et prendre ses jambes à son cou. Pour lui épargner les minutes gênantes à essayer de réconforter une inconnue en pleurs, je souffle :

- C'est gentil de vous arrêter, vous n'êtes pas obligé, hein.. Je comprendrais si vous vouliez partir, moi-même je n'aurais pas envie de me réconforter en me voyant comme ça...

    Je déclare ça pour qu'il ne se sente pas obligé de rester, mais franchement, je ne me sens pas de rester toute seule là.. J'ai besoin d'un peu de chaleur humaine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde Duncan

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Re: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   Jeu 2 Mar - 11:17



 Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ?
Ft. Amélia Holmes

Le travail était fini et comme j'étais un jeune homme, j'avais pas trop de soucis pour rentrer chez moi. A croire que nous étions des idiots qui pensaient que terroriser des femmes de nuit était amusant. Personnellement je déteste cela. Je préfère lui demander si elle ne préfère pas qu'on lui trouve un taxi pour rentrer chez elle sans encombre. Ce soir je tomba sur une demoiselle en détresse. Assise en boule sur le sol. La demoiselle je le sais à cause de sa voix quand elle me répondit. Qui pouvait faire pleurer une belle jeune femme ? Toutes les femmes ont une beauté, et les faire pleurer est cruel. Même si je l'ai aussi fait et que je m'en suis voulu. Donc la demoiselle semblait avoir eu une très mauvaise soirée. Et pour continuer sur sa lancée elle me disait que je pouvais partir. Seulement dans ce cas je m'en voudrais à mort. A la place je m'assis à côté d'elle et la tira un peu pour qu'elle puisse se coller à moi.

"- Quand on va mal, rester seule dans la rue n'est pas un remède. Surtout qu'il y a des idiots qui trainent dans le coin. Mais si vous le souhaitez je peux vous proposer un café à mon domicile et un lit pour vous reposer. J'ai une relation très très fusionnelle avec mon canapé, il est jaloux du lit. Ou alors à mon café, qui est plus près et possède des toilettes ainsi qu'un canapé dans la salle de repos si vous souhaitez y dormir. Troisième possibilité, je vous ramène chez vous, et attend un ami avec vous pour que vous ne soyez pas seule. Si vous restez ici, je reste aussi pour vous protéger des méchants Dark Vador ! Maître Yoda sera obligé de me nommer Jedi ainsi !"

Oui je partais dans des digressions étranges, mais c'était pour tenter de faire rire la demoiselle. Même si à cette heure de la journée mes réflexions sont très très basses. Mon niveau de connerie semble être au ras des pâquerettes. Malgré tout toutes les propositions faites étaient des plus sérieuses. Je refusais de la laisser seule dans la rue. Au pire je dormirais peut-être contre ce mur. Mais elle ne restera pas seule.

"- Tant que j'y pense. Je suis Clyde Duncan. Et vous demoiselle ?"

Code by Joy


[HJ : Désolé c'est un peu nul ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélia Holmes

avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Re: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   Dim 12 Mar - 13:48

♥️
Nous ne faisons pas de nouvelles rencontres par accident. Elles sont destinées à croiser notre chemin pour une raison
ft. Clyde


    Aussitôt que je lui qu’il peut partir s’il le souhaite, il me fait comprendre qu’il n’a pas l’intention de me laisser seule et je me détend un peu. Il continue à parler, couvrant le silence que j'aurais laisser s'installer. Il a un sacré débit de paroles et peu à peu, il me fait sourire doucement. Surtout quand il parle de son canapé. Il pique mon attention en parlant de son café et je relève un peu la tête pour l'observer. Mes larmes se sèchent peu à peu et je sors un paquet de mouchoir pour me tapoter les yeux et évacuer le reste de ma tristesse. Un peu réconfortée, je l'écoute et ris en l'entendant déclarer que grâce à ça il sera nommé Jedi. Je pose mon menton sur ma main et lui lance d'une voix un peu moins tremblotante.

- Je ne voudrais pas abuser de votre patience, ni m'incruster dans la relation entre votre canapé, votre lit et vous... Et puis, je n'ai aucun ami qui pourrait venir me tenir compagnie... Je n'ai que mon chien qui doit être à la maison... Et... Vous m'en voulez beaucoup si je vous avoue que je n'ai jamais vu les Star Wars ?

    Je souris, mais après tout, j'aimerais bien qu'il vienne avec moi.. Ou rester avec lui, peut m'importe. Je baisse un peu les yeux pour fixer le trottoir à côté de lui.

- Si.. Si vous êtes sûr que ça ne vous dérange pas.. Je ne serais pas contre l'une de vos proposition... Peu importe laquelle...

    Il se présente également et je m'empresse d'en faire autant.

- Je m'appelle Amélia. Amélia Holmes...



[Hors-Jeu] Du tout ! C'est super sympa Smile [/Hors-Jeu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde Duncan

avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Re: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   Dim 12 Mar - 22:43



 Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ?
Ft. Amélia Holmes

J'étais parti dans une digression étrange sur mon canapé; mon lit et aussi Star Wars faisait rire un peu la demoiselle. Ce qui était quand même le but recherché pour ne plus la voir pleurer. C'est pas très beau de voir une femme pleurer. C'est moche dans le sens où une femme ne devrait pas avoir à pleurer. Nous devrions faire notre possible pour qu'elle soit heureuse. Puis arriva la phrase terrible qui me fit la regarder comme si c'était une alien ! Elle ne connaissait pas Star Wars ! L'un des chefs d'oeuvres cinématographiques les plus important de ce siècle. Il me fallait réparer cette erreur !

"- Alors dans ce cas je dois vous convertir ! Passez du côté obscur de la force avec moi ! Donc je vous propose d'aller chercher votre chien et de venir à la maison vous reposer. Ne vous inquiétez pas pour ma relation avec mon canapé. C'est juste que n'ayant pas d'employé pour m'aider je m'endors souvent dans le premier endroit confortable que je trouve, mon canapé. J'espère que votre chien aime les chats juste."


La demoiselle se présenta tout en ayant accepté mes propositions. Donc je me releva et lui tendis la main pour l'aider à se lever aussi. J'étais content de partager une soirée avec quelqu'un, même si j'allais me lever tôt demain pour assurer mon poste.

"- Si vous voulez bien me guider jusqu'à votre demeure qu'on retrouve votre amour canin."

Pour ma part, mon chat était mon amour félin. C'était mon bébé et avoir une personne dans ma vie n'était pas assez pressant grâce à sa présence. Je n'étais pas seul chez moi, j'avais ma boule de poils. Tout le monde doit penser pareil je suppose. Une fois tout le monde debout et en route je pensa à une chose.

"- Par contre pour Star Wars il faut prévoir un bon week-end. C'est 6 épisodes sûrs. Le septième je ne l'ai pas."

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos rêves peuvent-ils vraiment devenir réalité ? [PV Clyde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» O'MALLEY CAÏN ✱ Tu sais, avec toi, je pourrais vraiment devenir quelqu’un de bien.
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Un niveau musicale vraiment sublime !
» Aide aux artisans: Devenir érudit
» vraiment bête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Seize :: La Terre :: Glenborough :: Rues et Ruelles-
Sauter vers: